Nous passons par une période de
crise climatique planétaire

Notre planète se réchauffe tandis que le nombre des populations humaines ne cesse d'augmenter.

En Afrique subsaharienne, le changement climatique, la dégradation des sols et la surexploitation entraînent une hausse des températures, un assèchement des terres ainsi qu’une érosion des sols fertiles. Ceci entraîne des conséquences désastreuses telles que des sécheresses extrêmes et la famine. Fort heureusement, il existe une solution ! Si nous restaurons la nature à une échelle suffisamment importante, nous pouvons influer positivement sur le changement climatique. Il est temps de creuser et de passer à l’action. Le temps est compté.

Picture by ©KIRSTENVANSANTEN

La perte de terres fertiles

Chaque année, le monde perd 12 millions d’hectares de terres productives.

Et les conséquences sont bien loin d’être négligeables ! En particulier, la baisse des rendements agricoles, la surutilisation des ressources naturelles, les migrations forcées et l’affaiblissement de la capacité de résistance au changement climatique.

Ce que nous devons faire, c’est reverdir les terres sèches et dégradées. En effet, avec la disparition de la végétation, le cercle vicieux de la dégradation prend rapidement le dessus : les nuages ne se forment plus et l’atmosphère se réchauffe. Et lorsqu’il pleut, le sol ne peut plus absorber l’eau, ce qui provoque des inondations et une nouvelle dégradation des sols. Et ainsi de suite.

"Notre Terre s'assèche, heureusement
la solution est simple".

Desmond Tutu, mécène de Justdiggit
Copy of 7_8 - Before after - Mnyakongo SIte 1 Fixed Tanzania _ Kisiki Hai _ Hans Cosmas Ngoteya _ november 2019 _ fixed point pictures
Copy of 7_8 - Before after - Mnyakongo SIte 1 Fixed Feb Tanzania _ Kisiki Hai _ Mnyakongo _ february 2020 _ Hans Cosmas Ngoteya _ fixed point pictures

Le même site avant et après l'application de solutions basées sur la nature, Tanzanie.

La restauration
des paysages
comme solution

Fort heureusement, nous pouvons renverser la situation !

Selon des études, en appliquant des solutions naturelles rentables, nous pouvons atténuer le réchauffement de la planète de 37 % ! Le Partenariat mondial pour la Restauration des Paysages Forestiers a estimé qu’à l’échelle mondiale, plus de 2 milliards d’hectares de forêts et de terres dégradées peuvent être restaurés, soit une superficie équivalente à deux fois celle de l’Europe !

Pour faire simple, il n’y a plus de temps à perdre. Nous devons mettre fin au cercle vicieux de la sécheresse et de l’érosion en commençant par restaurer ces 2 milliards d’hectares de terres en les reverdissant. En effet, la végétation séquestre le carbone, permet de retenir l’eau dans le sol, procure de l’ombre et réduit l’évaporation : en somme, elle refroidit la planète. C’est ainsi que nous pourrons restaurer des terres arides et dégradées : en les reverdissant. En redonnant vie à la végétation, nous restaurons également les écosystèmes, nous améliorons la qualité de vie et nous renforçons la sécurité hydrique et alimentaire.

La Décennie pour
la restauration
des écosystèmes

Par les Nations unies

En partant sur des bases scientifiques, cette décennie est déterminante dans la lutte contre le changement climatique. C’est pour cette raison que le Programme des Nations unies pour l’environnement a proclamé la période 2021-2030 « Décennie pour la restauration des écosystèmes » : un mouvement international visant à intensifier les efforts de restauration de nos écosystèmes.

Les retombées de la Décennie seront envisagées à la lumière des 17 « objectifs de développement durable » (ODD) des Nations unies. Les solutions basées sur la nature pour l’atténuation et l’adaptation au changement climatique, la sécurité alimentaire et hydrique ainsi que la conservation de la biodiversité en sont des exemples.

Justdiggit est un partenaire officiel de la Décennie pour la restauration des écosystèmes et nos activités influent positivement sur au moins 8 des 17 ODD.